Eric Trannois, photographe

De pixel en pixel...

S'étonner

Dans un monde submergé d’images, de documentaires, de buzz en tous genres, le plus difficile est de conserver sa capacité d’étonnement.

Raconter le monde...

...la nature...

S'émerveiller

S’entêter à s’émerveiller de détails insignifiants qui, assemblés tel un puzzle, construisent une réalité. Laquelle? A chacun la sienne.

Résister, c’est commencer par ne pas se laisser imposer la réalité d’un autre.

...extérieur ou intérieur...

...réel ou imaginaire...

Invitation

Ces pages sont une invitation à l’errance, au vagabondage, sur les chemins et paysages, mais aussi entre rêve et réalité. Des représentations de notre petit monde, tel qu’il est. D’autres lui donnent un autre visage, se perdent dans les détails, s’affranchissent du réel.

Un seul objectif : que le visiteur ait envie d’entrer dans ces images, qu’elles lui racontent des histoires dans lesquelles il se reconnaisse.

photo-graphismes

La photo n'est pas forcément un but

Elle peut n’être qu’un outil, une source de sources qui permettront d’aller plus loin.

Aller au-delà de l’objectif

galerie

Photo-graphismes

Photographismes Utiliser les photos comme un peintre utilise ses couleurs La photo n’est pas inéluctablement une fin en soi. Elle peut même être le début d’une aventure intérieure. Parfois, il est nécessaire de partir à la recherche d’autres univers, de

minimalisme

Raconter des histoires par le détail

Là, il s’agit d’une autre description de la réalité, parfois en la quittant totalement pour arriver à une représentation graphique où l’objet d’origine perd tout de sa signification originelle.

galerie

Minimalisme

Minimalisme S’arrêter aux détails Seul au monde Le minimalisme, c’est un peu le haïku de la photographie Evoquer Sans vraiment raconter Donner des pistes En faire un jeu Parfois drôle Parfois énigmatique Un monde géométrisé A en devenir rigide L’envers

anthropomorphisme

Revenir à son enfance

Notre monde est peuplé d’êtres étranges, parfois inquiétants, parfois drôles. Ils tentent parfois d’avoir forme humaine ou animale.

Cette faculté de les voir semble réservée aux enfants et pourtant…

anthropomorphisme

Anthropomorphisme

Anthropomorphisme Le propre de l’homme, c’est de se penser le centre de l’univers Aussi quoi de plus naturel que de retrouver des visages humains dans tout ce qui nous entoure : les nuages, les rochers, bien sûr, mais aussi les

nuits américaines

Réinventer la nuit

Là, il s’agit d’une autre description de la réalité, parfois en la quittant totalement pour arriver à une représentation graphique où l’objet d’origine perd totalement sa signification.

galerie

Nuits américaines

Nuits américaines Recréer la magie de la nuit Jamais l’objectif ne parviendra à retranscrire la réelle émotion née de la nuit comme savent le faire l’œil et le cerveau humain. Il faut alors recourir à des artifices dont celui issu

Toutes les galeries

Minimalisme

Minimalisme S’arrêter aux détails Seul au monde Le minimalisme, c’est un peu le haïku de la photographie Evoquer Sans vraiment

Anthropomorphisme

Anthropomorphisme Le propre de l’homme, c’est de se penser le centre de l’univers Aussi quoi de plus naturel que de

Nuits américaines

Nuits américaines Recréer la magie de la nuit Jamais l’objectif ne parviendra à retranscrire la réelle émotion née de la

Photo-graphismes

Photographismes Utiliser les photos comme un peintre utilise ses couleurs La photo n’est pas inéluctablement une fin en soi. Elle